Prise d'eau_BouRegreg_vr

Les années 1970

En 1969, SAFEGE est rejoint par l'Omnium Lyonnais, le plus ancien bureau d'ingénieurs-conseils français (1896). Il est spécialisé dans les barrages, les usines hydro-électriques et les grands ouvrages d'art. Cette fusion renforce SAFEGE dans le domaine du génie civil.

SAFEGE crée alors des établissements en Afrique du Nord, en Amérique du Sud, et se redéploie largement en Afrique Noire.

De l’eau pour la côte atlantique du Maroc

Un million de m3/jour : la capacité du complexe d’alimentation en eau potable du Bou Regreg est dix fois celle d’Aubergenville. Le groupement dont SAFEGE est tête de file est retenu sur concours international pour la totalité du marché : barrage, ouvrages de prélèvement et d’adduction d’eau brute et d’eau potable.

Les années 1980

Avec les trente glorieuses se terminent aussi « les années heureuses de l’ingénierie ». Dans un contexte économique difficile, SAFEGE continue à participer à de grands projets en Tunisie, au Gabon, en Asie et en France avec la station d’épuration de Strasbourg, les études d’impact des déviations routières dans le Massif Central ou l’étude des eaux pluviales et usées de Clermont-Ferrand.

Mais la France ne pèse que pour un tiers dans son activité et l’internationalisation de SAFEGE connaît une nouvelle accélération. Avec la création d’outils informatiques spécialisés, autre caractéristique de la décennie, SAFEGE entame sa mutation.

Piccolo® : un logiciel pionnier, emblématique de l’esprit d’innovation

Resocad, Viacad, Urbacad, BDP, Aquedic, Mouse, Mike : autant d’outils informatiques de modélisation et de visualisation qui contribuent à la pertinence des études et à la qualité de la décision.

Logiciel de modélisation des systèmes d’alimentation en eau potable, Piccolo® occupe une place à part, avec ses 500 licences vendues dans le monde: Piccolo® concrétise l’expertise de SAFEGE sur ce type de réseaux.

 

Retour