parlement_europeenb

A mesure de son expansion internationale, SAFEGE a acquis une connaissance approfondie des Institutions financières internationales (IFI) qui financent et supervisent l’assistance technique aux pays à bas ou moyen revenu au titre de l’aide au développement. L’Union européenne (UE) notamment a soutenu la plupart des interventions de SAFEGE dans les pays de l’Europe de l’Est au Moyen-Orient, en l’Afrique, aux Caraïbes et en Asie. Cette collaboration s’étend depuis vingt ans à la Banque Mondiale, aux autres IFI multilatérales (BEI, BERD, Banque Asiatique de Développement, PNUD, BAD, CEB) et à plusieurs IFI bilatérales françaises et européennes. Son champ d’actions s’est aussi élargi, de l’ingénierie des secteurs eau, environnement, transport ou énergie, aux questions transversales de finances publiques, d’équité sociale et de gouvernance des Etats.

Outre cette assistance technique, l’UE attribue régulièrement à SAFEGE des contrats-cadres pour fournir rapidement une expertise utile aux pays bénéficiaires de son aide. Depuis 2000, SAFEGE participe ainsi à au moins 3 lots de ces contrats-cadres « Bénéficiaires », dont au moins 2 en tant que chef de consortium ; il délivre donc une cinquantaine de missions d’expertise par an dans le monde en matière de transport et infrastructures en général, d’environnement et changement climatique et de gouvernance et finances publiques. Et depuis 2011, SAFEGE et son associé COWI ont été retenus au titre du contrat-cadre « Commission », lequel sert à fournir directement à la Commission européenne une expertise plus large couvrant tous les secteurs recevant son aide.

Compte tenu de cette longue expérience, SAFEGE est fréquemment consultée par l’UE et d’autres IFI au sujet de l’aide au développement elle-même, de son efficacité, de ses politiques et ses nouveaux outils (comme le mixage prêt-don ou « blending »). 

 

Quelques références:

  • Préparer les rapports sur la responsabilité d’aide au développement de l’UE
  • Conseiller la Commission Européenne sur l’adoption du mode DBO pour les infrastructures
  • Mesurer l’efficacité de la Facilité de sécurité alimentaire de l’UE
  • Evaluer la politique de financement des PME des pays ACP par la BEI
  • Analyser les politiques de coopération des donateurs émergents en Afrique
  • Vérifier l’emploi par les agences de l’ONU des fonds des Etats membres