These_MM_300pxPendant 3 ans et demi, Marjolaine Métadier a travaillé sur une thèse, menée dans le cadre d’un partenariat entre SAFEGE et le Laboratoire de Génie Civil et d’Ingénierie Environnementale de l’INSA de Lyon : « cette démarche m’a permis de bénéficier à la fois de l’exigence et l’approche fondamentale du travail au sein d’une équipe de recherche scientifique, et de l’expertise opérationnelle d’une entreprise impliquée dans des projets réels, avec à la clef une recherche appliquée qui trouve une prolongation concrète ».

Sa thèse, intitulée Traitement et analyse de séries chronologiques continues de turbidité pour la formulation et le test de modèles des rejets urbains par temps de pluie, ouvre notamment la voie à la mise en place de modèles locaux permettant de pallier les pannes des instruments de mesure, dimensionner des ouvrages de traitement de la pollution, ou encore d’intégrer l’aspect qualité dans les stratégies de gestion en temps réel. Elle a fait l’objet d’une communication internationale au Japon et a été remarquée pour une publication dans Water Science & Technology.

 

 

Retour